Socio-économie

Le développement de l'aéroport de Nantes-Atlantique au sein du cadran Sud-Ouest de la Métropole Nantaise en connexion avec le pays de Retz, emporte à la fois des contraintes mais aussi des opportunités pour le développement, l'aménagement et la structuration de ce territoire.

En premier lieu, le développement du trafic aérien est susceptible de réduire l'attractivité résidentielle des secteurs les plus impactés par les nuisances sonores. L'observation des dynamiques foncières et résidentielles devra permette d'apprécier dans quelle mesure.

A contrario, l'augmentation projetée de la capacité de l’aéroport devrait contribuer à la poursuite d’un fort développement de l'attractivité économique des zones situées autour de l’infrastructure et permettre le développement d'emplois directs et indirects, notamment pour les habitants de ce territoire. Malgré la difficulté d'imputer ses effets au développement de la plate-forme aéroportuaire, il est ainsi apparu important que l'observatoire puisse proposer quelques indicateurs traduisant les dynamiques économiques du territoire.

Enfin, avec la croissance de l’aéroport et des zones d'activité autour de l'aéroport, les besoins en déplacements sont appelés à fortement s’accroître. L’amélioration de l’accessibilité à l'ensemble du secteur de l’aéroport pour les voyageurs et les salariés, notamment en matière de desserte en transport en commun et d’offre en stationnement, est ainsi un dernier enjeu du développement de l'aéroport qu'il convient de documenter au sein de l'observatoire.

Evolutions sociodémographiques ; Quels parcours résidentiels autour de l'aéroport ?

Les évolutions de population par communes et secteurs de communes entre 2007 et 2016

Evolution population 2007 et 2016

La carte est produite à partir de données infra-communales de population diffusées par l’Insee pour les communes de plus de 10 000 habitants. Les taux d’évolution de population ont été calculés à partir des données Insee de 2007 et de 2016 et reportés dans les secteurs à dominante habitat observés par l’IGN. Les secteurs urbanisés à dominante d’activité économique ne sont pas représentés (cas par exemple à Rezé du secteur Insee de Trentemoult).

Lien vers les bases de données infracommunales de l'INSEE : Population 2007, Population 2016

Pour en savoir plus

 

Nombre de ménages emménagés depuis moins de 2 ans dans l’ensemble des ménages en 2016

Part d'emmenages recents

La carte ci-dessus et la suivante sont issues des données infra-communales du thème logement diffusées par l’Insee pour les communes de plus de 10 000 habitants. Les valeurs des indicateurs sont reportées dans les secteurs à dominante habitat observés par l’IGN. Les secteurs urbanisés à dominante d’activité économique ne sont pas représentés (cas à Rezé du secteur Insee de Trentemoult par exemple).

Lien vers la base de données infracommunales de l'INSEE : Logement 2016.

 

Nombre de ménages emménagés depuis plus de 10 ans dans l’ensemble des ménages en 2016

Part emmenages depuis plus de 10 ans

Lien vers la base de données infracommunales de l'INSEE : Logement 2016.

 

Quels sont l'état et l'évolution du marché des logements à proximité de l'aéroport ?

Le marché des ventes de maisons

Le marché immobilier retenu pour suivre l’évolution du marché des logements à proximité de l’aéroport est constitué de l’ensemble des ventes de maisons enregistrées dans la base de données des Demandes de valeurs foncières (DVF) de la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Ne sont cependant pas retenues pour l’observation les « ventes sur plan » appelées également vente en l’état futur d’achèvement (VEFA), les ventes multiples opérées dans une même transaction et les ventes inférieures à 50 000 € ou supérieures à 1 000 000 €. Trois périmètres ont été définis pour l'observation : l'intérieur du périmètre du Plan de gêne sonore (PGS), les secteurs communaux hors PGS de Bouguenais, de Saint-Aignan et de Rezé et un secteur Sud-Loire en dehors des trois communes (Cf la méthodologie présentée dans l'encadré Pour en savoir plus).

Nombre de ventes de maisons (hors VEFA)

Nombre de ventes de maisons
Sources : DV3F 2019 – DGFiP– DGALN. Données respectant le secret statistique ; DVF+ avril 2020
Traitements : DDTM de Loire-Atlantique

 

L’année 2017 enregistre un maximum de transactions de maisons dans tous les secteurs observés. Les ventes à l’intérieur du PGS ou à l’extérieur dans les communes de Rezé, de Bouguenais et de Saint-Aignan suivent globalement les mêmes évolutions à la hausse mais à un rythme moins soutenu que le Sud Loire.

Prix moyens / m² des ventes de maisons (hors VEFA)

Prix médians des ventes de maisons
Sources : DV3F 2019 – DGFiP– DGALN. Données respectant le secret statistique ; DVF+ avril 2020
Traitements : DDTM de Loire-Atlantique

 

Les montants des transactions sont rapportés aux surfaces habitables (donnée fiscale) en m² des maisons : une valeur de 2 500 €/m² correspond par exemple à une maison de 90 m² vendue 225 000 € TTC (hors frais d’agence éventuels).

Les évolutions des prix sont globalement à la hausse pour les trois secteurs. Le fléchissement général constaté entre 2013 et 2015 n’est pas spécifique aux territoires observés mais conforme aux tendances nationales.

Pour en savoir plus sur la méthodologie et les données mobilisées

Combien d'emplois directs et indirects sont liés à la plate-forme et à la zone d'activité ?

Sites d'activités  et emplois autour de l'aéroport

sites_activités_aéroport_zoom_carte_auran

tableau_emplois_zac_aéroport
Source : Agence d'Urbanisme de la Région Nantaise (Auran) 2019

 

Pour en savoir plus : Observatoire du Foncier et de l’Immobilier d’Entreprise 

Comment évolue la zone de chalandise de l'aéroport ?

Évolution de l'aire de chalandise

En 2019, en valeurs moyennes redressées, l'origine des voyageurs partant de ou arrivant à Nantes-Atlantique était la suivante :

  • Environ 70%  des passagers viennent des Pays-de-la-Loire,
  • Environ 50% proviennent de Loire-Atlantique,
  • 1/3 de Nantes Métropole,
  • 20% de Nantes,
  • 7 à 10% depuis chacun des quatre départements limitrophes (Morbihan, Maine-et-Loire, Vendée, Ille-et-Vilaine),
  •  Environ 15% autres départements.
 
Comparaison des résultats des enquêtes 2015 et 2019
origine des voyageurs
Sources : Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) 2015 ; Nantes Métropole / Arcadis 2019

 

 

Comment évolue la part modale de desserte en TC de l’aéroport ?

Les différents usagers du secteur de l'aéroport

Les grandes caractéristiques des flux enregistrés en 2019

▪ 53 000 déplacements VL par jour dont 80% d’échange

▪ Trafic marchandises : 2 200 PL par jour

▪ Les voyageurs aériens représentent une part minoritaire des déplacements enregistrés sur le secteur.

flux enregistrés
© Arcadis 2019

 

L'offre en TC

▪ L’aéroport n’est pas directement desservi par le train ;

▪ La liaison entre la gare de Nantes et l'aéroport s’effectue en 20 minutes environ avec une navette dédiée (fréquence de 20 minutes). Cette navette qui dessert également la gare routière et le pôle d'échange de Commerce est, de par son tarif et ses horaires, utilisée principalement par des voyageurs aériens ;

2 lignes de bus (48 et 98) desservent la plate-forme et la relie aux pôles d'échanges multimodaux de Neustrie, Pont-Rousseau, Pirmil et Greneraie permettant de connecter la zone aéroportuaire aux réseaux Tan, Aléop (cars régionaux) et TER. Les communes de Saint-Aignan et Bouaye sont également reliées à la zone aéroportuaire par ces lignes.

offre_TC
© Arcadis 2019

 

La part modale des TC et les autres modes d'accès à l'aéroport

Voyageurs

En 2019, 10% des voyageurs utilisent les transports en commun (TC) pour accéder à l'aéroport.

mode accès aéroport voyageurs
Enquête Nantes Métropole © Arcadis 2019

Les statistiques présentées ci-après correspondent à un redressement opéré à partir d'enquêtes (DGAC 2015-2016, 2019) sur les résultats de l'enquête réalisée en juin 2019 par Nantes Métropole (1 200 questionnaires).

L'origine géographique des voyageurs influe sur la part d'utilisation des TC :

  • de 15 à 20% des voyageurs de Nantes Métropole utilisent les transports collectifs urbains ;
  • entre 5 et 10% des voyageurs hors Nantes Métropole utilisent le train et les transports collectifs urbains.

 

La part d'utilisation des TC dans le sens retour depuis l'aéroport est de 15%.

 

Salariés du secteur aéroportuaire

mode accès salariés
Enquête salariés © Arcadis 2019

 

En 2019, 5% des salariés utilisent les TC dans leurs déplacements domicile-travail.

Il s'agit ici du résultat non redressé de l'enquête réalisée par Arcadis auprès de 3 187 salariés du secteur géographique de l'aéroport (soit 29% d'un effectif total estimé à 11 000 salariés).

La part modale TC des salariés résidant à l'intérieur du périphérique est de l'ordre de 10%.

 

 

 

Quelle est l'évolution de l'offre de stationnement voiture ?

L'offre en stationnement

carte de l'offre en stationnement
Source : © Nantes Atlantique Aéroport
 
L'offre en stationnement pour les voyageurs

▪ Parkings gérés par Aéroports du Grand Ouest  (AGO)8 540 places avec un fort taux d’occupation moyen.

En raison des fortes tensions sur le stationnement lors des périodes de pointe (notamment avril-juin et sept-oct), des aménagements ont été réalisés par AGO en 2019 et 2020 (avant la crise sanitaire) pour augmenter la capacité :

     ▪ P7 ECO : Mise en place d’un block parking d’avril à octobre 2019 : gain de 300 places

     ▪ P10 : parking aménagé au Piano’cktail avec navette toutes les 30 minutes : 350 places offertes en complément en juillet et août 2019

     ▪ P3 PROXIMITE : + 450 places en parking modulaire à étage depuis juin 2020

     ▪ Projet d’aménagement du Parking rue de la Tour : capacité complémentaire de 300 places déployable

▪ Offre des parkings privés, difficilement quantifiable en volume (environ 3500 places).

 

Stationnement des salariés

Offre en stationnement pour le personnel de la plateforme

Aéroports du Grand Ouest (AGO) met à disposition des entreprises de la plateforme 700 places de parking, situées sur le Parking PC, à proximité et à l’étage du P3 PROXIMITE (582 places) et au Parking BEMA, ainsi que 119 places près de la Tour de Contrôle.

Stationnement des salariés des entreprises de la zone aéroportuaire

L'enquête menée en 2019 auprès des salariés du secteur a mis en évidence une offre en stationnement insuffisante dans la moitié des entreprises de la zone aéroportuaire (en dehors de celles présentes sur la Plateforme). C'est surtout le cas de petites et moyennes entreprises. Dans l'ensemble, près de 25% des salariés de la zone d'activités sont confrontés à des difficultés de stationnement.